Quel est le meilleur investissement en bourse à long terme ?

Si vous avez de l’argent à investir, votre plus mauvaise décision serait de laisser vos fonds dormir sur un compte bancaire. Sans même parler des risques de faillite bancaire, l’inflation sur le long terme va vous faire perdre du pouvoir d’achat comme vous pouvez le voir sur ce graphique qui reprend les données sur plus de 2 siècles :

On voit très clairement que garder du cash est l’investissement le moins performant sur le long terme. Ici, l’exemple est avec le dollar mais la même chose s’applique avec l’euro. C’est logique comme l’augmentation permanente de la masse monétaire va diluer la valeur de chacun de vos euros ou dollars. Il en faut de plus en plus pour conserver le même pouvoir d’achat au cours du temps.

On voit également que ce sont les actions qui performent le mieux sur le long terme. Mais l’inconvénient avec les actions, c’est la forte volatilité de cet actif comme vous pouvez le voir sur ce graphique :

Ici, vous avez les statistiques pour un indice boursier sinon la volatilité peut être encore beaucoup plus importante sur une action seule avec de plus le risque de voir l’entreprise disparaître à long terme. La majorité des entreprises disparaissent sur le long terme pour laisser la place à des nouvelles plus innovantes.

Mais même sur un indice boursier, on voit qu’il y a parfois des chutes très violentes. Pour remédier à ce problème, c’est-à-dire profiter des actions en tant que meilleur investissement sur le long terme en limitant les chutes de portefeuille, plusieurs solutions ont été envisagées avec des avantages et des inconvénients à chaque fois :

L’investissement fractionné :

Au lieu de mettre tout votre capital en une seule fois sur les actions, l’idée est d’investir de façon fractionnée. C’est-à-dire que chaque mois, chaque trimestre ou chaque année vous allez investir un même montant fixe. Quand votre action monte, vous en achèterez moins et quand elle chute vous pourrez en acquérir davantage comme le prix est inférieur.

L’inconvénient est que cela vous oblige à être réguliers sur le long terme dans vos versements pour pouvoir bien suivre votre stratégie. C’est idéal pour les personnes avec des rentrées d’argent régulières sinon vous avez le risque de ne pas pouvoir suivre votre plan d’investissement comme prévu. Je vous montre un exemple concret avec un investissement sur l’or avec cette méthode. L’autre solution envisagée :

Le « Permanent portfolio » d’Harry Brown ou le « All Weather portfolio » de Ray Dalio :

Ce sont 2 portefeuilles qui ont été construits pour résister à toutes les crises économiques en diversifiant son portefeuille sur plusieurs classes d’actifs. Pour le « Permanent portfolio », la répartition va être de :

  • 25% en actions
  • 25% en cash
  • 25% en obligations d’états à long terme
  • 25% en or

Et pour le « All Weather portfolio » :

  • 30% en actions
  • 40% en obligations à long terme
  • 15% en obligations à moyen terme
  • 7,5% en or
  • 7,5% en matières premières

Quand une classe d’actif se déprécie lors d’un cycle économique, alors une autre s’apprécie et cela permet de limiter la volatilité du portefeuille. L’inconvénient est que vous êtes toujours investi même lorsqu’une classe d’actif n’est pas du tout performante, ce qui a l’inconvénient de limiter la performance de votre portefeuille.  Maintenant, comment remédier à tous ces inconvénients ?

Quel est le meilleur investissement en bourse à long terme ?

L’idée de mon portefeuille est de garder l’avantage de la diversification du permanent portfolio pour limiter la volatilité du capital avec cette répartition :

  • 25% en actions
  • 25% en obligations à haut rendement
  • 25% en immobilier
  • 25% en or ou obligations d’état à long terme

On va ajouter 3 modifications importantes pour améliorer la performance du portefeuille à long terme :

  • Parmi une classe d’actif, je choisis toujours la zone géographique la plus performante. C’est-à-dire que pour les actions, je vais comparer les indices d’actions européennes, américaines et mondiales et être investi sur le plus performant. Cela permet d’être flexible pour garder le meilleur en permanence. Pareil pour les obligations en comparant les obligations d’états européennes, américaines et des pays émergents. Je regarde sur les 12 derniers mois ce qui a le mieux performé et je reste investi dessus jusqu’à ajuster lorsque cela change.
  • Je fais un point régulièrement, c’est-à-dire une fois par mois pour être plus réactif au niveau des changements mais la bonne nouvelle est que cela ne demande que 30 minutes par mois lorsque l’on a compris le modèle !
  • Je ne reste pas investi lorsque tout est négatif sur 12 mois dans une classe d’actif. Si par exemple, les indices actions européens, américains et mondiaux sont tous dans le rouge sur 12 mois alors je ne reste pas investi mais je passe en cash en attendant que cela repasse dans le vert pour être investi à nouveau. Cela va faire une grosse différence sur le long terme pour ne jamais être investi lorsque c’est le pire moment !

L’objectif de ce portefeuille est de générer une rentabilité moyenne de 14% par an avec un drawdow maximum de 10% tout en y consacrant 30 minutes maximum par mois.

Cela peut paraître peu 14% mais je considère cet investissement comme le meilleur à long terme parce que :

  • La méthode est simple et suit des règles de bons sens sans se torturer l’esprit !
  • C’est soutenable à très long terme contrairement au Day Trading ou au Swing Trading comme vous n’allez pas y consacrer beaucoup de temps et que vous n’allez pas être soumis à des biais émotionnelles et psychologiques !
  • Votre capital ne peut pas s’effondrer donc vous êtes serein sans panique ni peurs irrationnelles au mauvais moment quand les marches chutent !
  • Votre argent n’est jamais bloqué contrairement à certains placements
  • Vous n’avez aucun versement obligatoire à faire comme avec l’investissement fractionné donc vous êtes totalement libre
  • Vous pouvez investir une grosse somme dès le départ si vous le souhaitez sans vous soucier du timing
  • Vous multipliez votre capital par 50 au bout de 30 ans grâce à la puissance des intérêts composés donc de quoi devenir rentier et ne plus avoir de souci d’argent !
  • Vous pouvez démarrer avec un petit capital !

Maintenant si vous souhaitez savoir quelles sont les produits financiers exacts (ETF ou contrats d’assurance-vie si vous êtes en France pour éliminer la fiscalité) pour construire exactement le même portefeuille que moi. Voici la formation que j’ai moi-même suivi avec toutes les informations pratiques, vous n’avez qu’à cliquer ici ou sur cette image pour y accéder :