Assurance santé en Estonie : privée ou publique ?

On me pose régulièrement cette question donc je vais faire un point dans cet article pour comparer les différents avantages et inconvénients de chaque option comme j’ai pu tester les deux en Estonie. Dans un premier temps, j’ai utilisé l’assurance privée Morgan Price (vous avez April International en équivalent français) puis je suis passé sur l’assurance publique en me versant un salaire tous les mois comme j’ai eu des soins médicaux remboursés par l’assurance publique mais pas inclus dans mon assurance privée. Voici maintenant les avantages et les inconvénients de chaque option :

Quelles sont les différences entre assurance privée et publique au niveau des coûts en Estonie ?

Si vous n’allez que très rarement voir un médecin, que vous êtes jeune et en bonne santé vous allez clairement faire des économies avec une assurance privée par rapport à l’assurance publique. Puis à mesure que vous allez vieillir et si vous avez des soucis médicaux, cela sera tout l’inverse pour être pris en charge par une assurance privée qui vous coûtera davantage que l’assurance publique. Le risque que vous coûtiez de l’argent à l’assurance privée augmente donc la cotisation que l’on vous demande pour vous couvrir va naturellement augmenter en même temps. Vous pouvez demander un devis chez www.kindlustusest.ee qui est un courtier en assurance santé pour comparer votre situation entre le privé et le public.

Au moment de souscrire votre contrat d’assurance privé, vous remplissez un questionnaire de plusieurs pages au niveau de votre âge et surtout au niveau de votre santé avec de nombreuses questions sur vos antécédents médicaux. Ensuite, l’assureur regarde votre dossier puis vous valide ou non. Dans la grosse majorité des cas, vous n’aurez pas de soucis bien que par rapport à l’assurance publique, vous n’avez aucune garantie à 100% d’être couvert et de pouvoir ensuite renouveler aux mêmes conditions votre contrat actuel si vous aviez un gros souci de santé. Vous serez peut-être toujours couvert mais avec des conditions financières moins intéressantes.

Au niveau de l’assurance publique, le coût dépend uniquement de votre salaire et donc des cotisations que vous allez payer indépendamment de votre situation médicale donc quoi qu’il arrive, vous êtes couvert aussi longtemps que vous continuer à cotiser sans aucune autre condition. Pour vous faire une idée sur le coût des salaires en Estonie, vous pouvez accéder à cet article : Impôts en Estonie

À l’heure actuelle, l’assurance privée me coûte environ 70€ par mois alors que mon salaire coûte 287,15€ de charges à mon entreprise mais l’assurance publique couvre davantage de choses que l’assurance privée. Je pourrais avoir une meilleure couverture avec le privé en payant une plus grosse cotisation mais il y a une période de latence d’un an pour être remboursé comme l’assureur veut être sûr que vous ne partiez pas juste après avoir bénéficié de ses services, ce qui rend l’intérêt limité par rapport au publique qui n’a pas ce type de règle et vous couvre directement dès que vous cotisez.

Au niveau du financement des soins médicaux (cela peut-être différent selon votre contrat), j’avance les frais puis je suis remboursé quelques semaines plus tard directement par virement sur mon compte bancaire. C’est différent dans le cas d’un lourd accident comme les montants sont trop importants mais sinon, c’est à moi de faire une avance de trésorerie. Avec l’assurance publique, rien n’a avancer. Je paie juste le solde de ce que je dois (si je dois quelque chose et c’est terminé sans avoir à y penser davantage). Dans le cas d’une IRM, cela revient à avancer plus de 1000€ avant d’être remboursé alors qu’avec l’assurance publique, il n’y a rien à payer dès le départ pour une prestation identique.

À noter également que le privé est plus bureaucratique que le public. Pour vous faire rembourser de vos soins médicaux, le médecin doit remplir des formulaires. Ensuite, vous devez les scanner et les envoyer par email accompagné de vos factures. Ce ne sont pas de lourdes démarches mais ce n’est pas une tâche passionnante à réaliser. Avec l’assurance publique, vous n’avez aucune démarche à faire, vous apportez simplement votre carte d’identité électronique que le médecin va utiliser pour vous identifier puis le système gère tout directement.

Quelles sont les différences entre assurance privée et publique au niveau des services en Estonie ?

Cela va plus vite avec le privé pour avoir un rendez-vous comme votre assurance va payer 3 à 4 fois plus pour une prestation identique. L’hôpital ou le médecin encaissant 3 à 4 fois plus avec votre assurance par rapport à un paiement du fond d’assurance public estonien pour le même travail, vous allez donc avoir la priorité sur tout le monde même dans les hôpitaux publics (rendez-vous sous 2 jours au lieu de 2 mois pour accéder à un spécialiste pour une situation non urgente). Vous avez également des cliniques privées spécialisées pour les personnes assurées avec le privé (ou qui payent directement pour gagner du temps) pour vous recevoir très vite et très bien situé proche du centre-ville comme celle-ci :

Un autre point important est que vous n’aurez pas de soucis avec l’anglais dans un établissement privé. Dans la clinique dont j’ai mis l’image juste au-dessus (vous pouvez cliquer dessus pour accéder au site internet), vous pouvez tout faire très facilement en anglais. C’est aussi possible avec l’hôpital public mais c’est loin d’être aussi fluide comme il faut tomber sur une personne qui comprend l’anglais donc ce n’est pas toujours bon du premier coup. La bonne nouvelle est que dans tous les cas, tous les médecins parlent bien anglais donc pas de souci à ce niveau que ce soit privé ou public ! Au niveau des prestations médicales, je n’ai pas constaté de différences.

Qu’est-ce qui est remboursé avec votre assurance ?

Avec votre assurance privée, vous devez consulter votre contrat pour savoir ce qui est couvert. Si vous souhaitez connaître les conditions de l’assurance publique estonienne, vous n’avez qu’à télécharger cette application « European Health Insurance Card » ou « EHIC » sur votre smartphone puis choisir l’Estonie et vous aurez toutes les informations :

Cette application reprend les conditions de l’assurance publique dans tous les pays de l’Union Européenne donc vous pouvez comparer avec la France et d’autres pays européens si vous le souhaitez pour vous faire une idée grâce à cette application. Ce qui est à retenir est que les conditions de couvertures sont excellentes à part pour les frais dentaires qui ne sont pas pris en charge.

Pour conclure, vous pouvez voir que le choix entre le privé et le public pour votre assurance est discutable selon votre situation et vos priorités. J’espère que cet article vous aura apporté de bonnes pistes pour y voir plus clair dans ce qui vous conviendra le mieux pour votre situation personnelle.